© 2014 Copyright ÉDITIONS J-C DUPONT

  Les livres de Jeanne Pomerleau

 

Jeanne Pomerleau est d'origine beauceronne. Elle a consacré la plus grande partie de ses études universitaires à la littérature, l’histoire et la création littéraire. En outre, depuis plusieurs années déjà elle s’intéresse aux arts et métiers d’autrefois.

 

Elle compte plusieurs publications à son actif, dont Les grandes corvées beauceronnes, Métiers ambulants d’autrefois et Arts et métiers de nos ancêtres, 1650-1950, Gens de métiers et d'aventures et la trilogie Des métiers pour l'âme, Des métiers pour le corps et Des métiers pour le voisinage.

Saints et fêtes du jour
au Canada français

 

Les saints et les saintes fêtés chaque jour de l’année liturgique nous sont familiers parce qu’ils furent très associés au vécu de nos ancêtres souvent baptisés d’un nom de saint. Ces personnages présents à différents moments de la vie spirituelle sont encore l’objet de vénération de nos jours.

 

À travers les siècles, ces saints et ces saintes eurent leur histoire de vie mémorable, souvent à titre de martyr ou pour avoir été à l’origine d’activités miraculeuses.

 

Pour vous procurer ce livre publié par les éditions GID, cliquer ici.

 

 

Métiers pour l'âme

 

 

Dans Des métiers pour l’Âme, l'auteure fait découvrir divers aspects de la vie du curé de campagne, du bedeau, de l’organiste, de la ménagère du curé, du connétable et de la maîtresse d’école chargée d’inculquer les croyances religieuses aux élèves. 

 

Le déroulement des activités chez ces gens laisse à l’occasion de la place à la mesquinerie et à l’humour.

 

Pour commander ce titre chez les éditions GID.

Arts et métiers de nos ancêtres, 1650-1950
 
Arts et métiers de nos ancêtres redonne vie à toute une galerie de métiers et d'occupations qui ont fait les beaux jours du Québec d'autrefois.
 
Découvrez leur histoire et leurs secrets de métier à travers: l'allumeur de réverbères; le bourreau; le charretier; la dentellière; le flibustier; les hommes de guet; le manchonnier; la matelassière; le meneur de bac; le palefrenier; la sage-femme; le saigneur de cochons; le vire-chiens; etc.
Des métiers pour le corps

 

 

Dans ce livre, Jeanne Pomerleau traite des occupations liées à l’alimentation et l’habillement, à la maladie comme celles du médecin et de l’arracheur de dents, ou associées à la mort, comme la présence du croque-mort et du fossoyeur. 

 

Les métiers de meunier, boulanger, fromager et beurrier, tout comme ceux de cordonnier, couturière, barbier, sont aussi au service des gens des villages.

 

Pour commander ce titre chez les éditions GID.

Métiers ambulants d'autrefois

 

Jeanne Pomerleau retrace, à travers trois siècles, l'histoire de 70 métiers ambulants. Elle nous fait découvrir le monde insoupçonné du tireur de portraits, joueur d'orgue de Barbarie, montreur d'ours, colporteur, maquignon, quêteux, ramasseur de cendre, chaisier, fondeur de cuillères, raccommodeur de parapluie, réparateur de harnais, perruquier, scieur de bois, porteur d'eau, l'acheteur de rats, La vendeuse de bière d'épinette, et bien d'autres personnages originaux.

 

Des métiers pour le voisinage

 

Dans Des métiers pour le Voisinage, Jeanne Pomerleau a rassemblé le monde de la loi, du transport et des communications :  le juge de paix, le cantonnier, le maître de poste, le marchand général, l’encanteur, etc.

 

Pour commander ce titre chez les éditions GID.

Corvées et quêtes : un parcours  au Canada français

 

Dans cet ouvrage, Jeanne Pomerleau nous présente les principales corvées et quêtes et cherche à en donner les traits particuliers. C’est en fait une histoire du Canada français qui nous est contée à travers ses corvées et ses quêtes.

 

La corvée est une condition de survie matérielle. Dès le début de la Nouvelle-France, nos ancêtres s'aidaient pour arriver à coloniser ce vaste territoire. Ils ont peiné pour couper du bois, récolter et battre le grain, ils ont bâti leurs maisons, en se donnant la main. Pour eux et elles c'était une fierté que de donner de son temps pour aider.

 

Pour se procurer ce livre aux Éditions Hurtubise.

Bûcherons, raftmen et draveurs 1850-1960

 

Les hommes de chantiers forestiers, des bûcherons, raftmen et draveurs, travaillaient à la coupe du bois en forêt ou au flottage des troncs d’arbre sur les cours d’eau.

 

Jeanne Pomerleau a suivi à la trace ces hommes du Québec qui avaient hâte à l’automne pour partir vers les ‘grands bois’, ou au printemps pour se retrouver sur les rivières.

Les chercheurs d’or : des Canadiens français épris d’aventure

 

De nombreux Canadiens français participèrent aux ruées vers l’or entre les années 1848 à 1910, en Californie, en Colombie-Britannique, au Yukon et en Beauce.

 

Ces aventuriers pouvaient voyager pendant un an avant d’atteindre les lieux où ils passeraient ensuite jusqu’à une dizaine d’années pour revenir parfois fortunés, parfois pauvres et malades. Certains d’entre eux sont morts en route ou durant leur séjour aux pays de l’or, ou ont passé leur vie dans ces régions étrangères, sans jamais plus donner de leurs nouvelles, emportant avec eux le secret de leur fortune.

 

Gens de métiers et d'aventures

 

Jeanne Pomerleau raconte dans cet ouvrage la vie difficile et mouvementée d'aventuriers et intrépides Canadiens français dont le métier s'exerçait souvent dans des conditions périlleuses.

 

Ces gens hardis et épris de liberté, jusqu'à abandonner leurs responsabilités pour certains, ou dévoués à une cause jusqu'à y laisser leur vie pour d'autres, témoignent d'un passé pas si lointain où l'on avait le goût de se réaliser dans le dévouement ou de découvrir le monde et de s'approprier tous ses espaces. Pour commander ce titre chez les éditions GID.

Les coureurs de bois : le commerce des fourrures avec les Amérindiens

 

Pendant plus de deux siècles, des coureurs de bois se rendaient par milliers rencontrer les trappeurs amérindiens en pleine forêt, les attendre aux postes de traite ou le long des voies d’eau.

 

Ces coureurs de bois, des hommes à la vie tumultueuse, furent d’un apport important à l’économie. On jalouse ces frondeurs indépendants à la fois l’objet de mépris et d’envie par les colons. Leur vie sans contrainte sur l’eau et dans les bois appartient au mythe du «frontiersman» nord-américain.

Le montreur d'ours

 

 

Publié aux Éditions du Méridien, Le Montreur d’ours de l’auteure Jeanne Pomerleau est magnifiquement illustré par l’artiste Joanne Ouellet.

 

Ce récit relate l’histoire d’un jeune beauceron, Daniel, qui rêve de travailler dans un cirque américain.  Mais ses parents s’y opposent. Puis un soir, Daniel fait la rencontre d’un grand cirque américain.  Survint alors un incident qui allait faire de lui un héros.

 

           

Les grandes corvées beauceronnes

 

Cette histoire se situe dans un village fictif de la Beauce des années quarante.

 

Dalila, la  tireuse de cartes, est au courant de tout ce qui se passe dans la paroisse. Elle ne se gêne pas pour nous dévoiler la vie quotidienne des gens de la place, la pesée publique, la punition au goudron, la chicane des urines, les concours de confessions, la fessée des têtes chauves, sans compter les nombreuses naissances. Tout cela, dans un milieu de vie où la sensualité et les devoirs religieux tentent quand même de faire bon ménage.